BIOGRAPHIE / Christelle LINK

Christelle LINK est née en 1976 en Alsace.
Enfant, elle s’extasie secrètement devant une impression du Jardin des Délices de Jérôme Bosch. Cette première rencontre avec l’art, chez le médecin de famille, a été un véritable déclic. C’est précisément à cet instant que l’art entre dans sa vie, pour ne plus jamais en sortir.
Christelle LINK a toujours été sensible à l’image (au sens large du terme) : des peintures, aux personnalités des artistes, en passant par les scénographies de photos de mode, les dessins animés, la BD ou encore la publicité, etc. 
L’artiste a été profondément marqué par l’abondance des images qui l’entourait et qui la faisait rêver. En effet, elle y trouvait un moyen pour s’évader et s’enrichir. L’observation détaillée de chacune de ces images a été sa première source d’inspiration pour dessiner et pour peindre à la gouache. 
Autodidacte, elle s’est intéressée au monde de l’art au travers de livres et en visitant régulièrement des Musées et des expositions. Elle était fascinée par l’univers atypique et la personnalité libre de Dali, le parcours évolutif de Picasso, les couleurs chaleureuses de Matisse, la poésie de Chagal et la spiritualité de Boticelli.
A travers le regard de ces artistes, elle a découvert que l’art est un moyen de liberté sans limites pour être soi-même et un support pour exprimer librement ses ressentis, ses émotions et son imaginaire.
Après des expériences professionnelles diverses, Christelle LINK crée son atelier à 35 ans pour accomplir son rêve d’enfant : être artiste et vivre une seconde vie. 
Elle explore dans un premier temps la peinture à l’huile puis fait le choix d’un travail plus libre à l’acrylique et aux encres pour créer son propre univers. 
A 45 ans, forte d’une imagination foisonnante, Christelle LINK, propose un univers singulier et ludique, où l’humain est mis en scène dans des décors hauts en couleurs, emplis de symboles naturels, pour rappeler notre appartenance à un tout vivant.
Elle partage son cheminement personnel et spirituel, sa joie et sa bienveillance, en interprétant des valeurs humanistes universelles comme la laïcité, la liberté, l’égalité, la fraternité.
En 2017, elle fut invitée d’honneur du salon Blou’Art à Thuyets et cette première reconnaissance l’encouragea dans la poursuite de sa démarche artistique.
En 2020, Nicole Esterolle l’intègre dans son Muséum.
La même année, elle est sélectionnée parmi 4000 artistes internationaux pour la vente aux enchères #soutientunartiste organisée par la Fondation Taylor avec Artension et le commissaire Rouillac. 400 artistes y participèrent dont Combas, Banksy, Ernest Pignon Ernest.  
Cette sélection et la vente de ses œuvres en même temps que celles de grands artistes contemporains l’ont conforté dans son cheminement créatif.