BIOGRAPHIE / Christelle LINK

Artiste autodidacte née en 1976 en Alsace et installée en Ardèche, Christelle LINK dessine et peint à partir de ce qu’elle voit et ressent : des scènes de vie du quotidien, des images de l’actualité, des lectures ou des musiques.
Dans sa peinture, elle retranscrit sa sensibilité féminine, mêlant joie de vivre, humour, et un clin d'oeil décalé et ironique pour nous faire rire ou pour nous questionner sur des sujets de société.
Son esprit et son univers créatif sont libres et chaleureux. 
Ses tableaux sont des joyeuses mises en scènes colorées, une interprétation des pensées collectives qui raconte des histoires peuplées de créatures fantastiques et humaines.
N’ayant de cesse d’évoluer, son estampille est proche de l’imagerie populaire, un art singulier multicolore ludique, bienveillant et profond.

PUBLICATION D'UNE DEDICACE BIOGRAPHIQUE PAR MICHEL CADIERE   21/04/2019

C'est un honneur, et toujours un plaisir de lire la belle écriture de Michel Cadière, artiste auteur de nombreux ouvrages d'art.

Mille mercis.

 

" SINGULOGRAPHIE D ' UNE RÉSONANCE LINKINIENNE

Native d'Obernai , fief présumé d 'Odile de Hohenbourg , Sainte patrone de l'Alsace , Christelle Link , fait parti de ces nombreux artistes , qui , fort d'avoir du soleil dans la tête, se sont rapprochés de lui pour trouver un regain d'inspiration plus au sud .

De ce désir préfiguré , C'est le berceau de Placide Astier , père des lois sur l'enseignement technique, Aubignas , agréable commune
d 'Ardèche qui a été choisi pour lui servir désormais de point d'attache .

Canalisant en quelques sorte toute son émulation sur ces propres influences pour les reformater dans de subtiles definitions qui ont su en éviter le plagiat , Christelle en est venue à proposer une sorte de continuité qui rend hommage à toutes celles et ceux qui ont pu être des détonateurs dans sa vocation , entre autres , elle ne m'en voudras pas de les citer ,
l ' Univers étonnant de Niki de Saint-Phalle et celui du Sétois , Robert Combas , lui même très marqué par l ' irremplaçables Jean-Michel Basquiat dont le père spirituel et maitre à penser n'était autre qu'un certain Pablo Picasso !

Depuis quelques années , elle va donc , en artiste autodidacte , puiser son inspiration dans une démarche liée a cette imagerie pop , haute en couleur , souvent , pleine de référence à une actualité que sa jovialité naturelle aura vite fait de désacraliser au profit d'un regard d'ou résulte une belle fraîcheur qui en démocratise une iconographie en dehors des sentiers battues de ce que nous appellerons notre jungle urbaine , peuplant un nouvel Éden fait
d 'une incroyable faune "Cartoonnesque" , toujours surprenantes de trouvailles et qui de ce fait avait bien peu de chance de laisser indifférente Mca Peintresse en quête de maillon fort pour son collectif de L'Art D Fay .

Car Christelle , en plus d'être , comme on dit chez nous dans le midi , " une pitchoune degourdie ", tirant la meilleur partie qu'offre l'image de la femme moderne , j'entend par là , qui peut se payer le luxe de pas avoir froid aux yeux dés l'instant où son cœur sait prendre ses distance avec les faux semblants , christelle disais-je , a su devenir ce que l'on appelle aussi et surtout " une belle personne " .

Son implication dans l'humanitaire , en tant que bénévole active pour le NEEFA , témoigne d'une préoccupation profondément lié à un état d'âme , poussant à une contribution tout à la fois altruiste et réfléchie , qui pose pour elle , le sens de la dignité de tout un chacun comme prioritaire en ouvrant un accès à la culture pour les plus défavorisés , comme ici les populations du Benin .

Pour en revenir à ses créations personnelles , Il y a forcément tout un tas de trait d'union logique , entre la particularité de sa production pour le moins atypique , du pourquoi au comment qui font qu'une œuvre va avoir valeur , sinon de témoignage , en tout cas de point de repère avec l'être intérieur , facettes mystérieuses d'un diamant brut partiellement irrevelé , qu'elle nous donne envie de découvrir un peu plus , mais qu'elle n'a pas forcément envie de montrer sous une forme trop intellectuelle . Peut-être à ce propos vous ferait-elle la réponse que je fait moi même souvent lorsqu'on essaie de complexifier la définition de mon travail :
Je ne cherche pas midi à quatorze heure , j'y suis !

Heureusement il n'y a pas ici de secrets de fabrication jalousement cachés , mieux que de nous faire la leçon , force de le constater Christelle joue la carte des "donneuse d'envie" , Ainsi , avec la souplesse et la modestie d' une pédagogue qui ne serai surtout pas là pour nous en mettre plein la vue , notre plasticienne ne manque ni d'une capacité narrative que renforce un humour pétillant , ni d'une opiniatre façon d 'offrir des informations sur le nec plus ultra du produit finalisé , chose que j'ai pu constater moi même lors des précisions très claire qu'elle donne aux petits comme aux grands , pour en expliquer sa façon d'aborder les techniques et pour en tirer le meilleur résultat .

C'est dire combien l ' importance du langage compte chez cette diplômée en marketing-communication , l'écriture et le sens des mots en deviennent porteurs d'un héritage culturel que les us et coutumes arborent dans notre quotidien sous forme de citations ou de proverbes qu'elle réutilise avec une savante désinvolture , les mettant en vis-à-vis avec ces images éclatantes qui sont tout sauf banales , stéréotypées ou aseptisées .

Dans un style joyeusement festif et d'une façon qui respire l'intelligence décalée d' un esprit pataphysique bien décidé à n' engendrait la melancolie d ' aucunes manières , l'invasion
" Linkinienne " ne se restreint pas à n ' investir que le verbe , la toile et le papier .
À l'instar des titans de la nébuleuse Héraultaise conduite jadis par l'alliance combasso-dirosanique venu de la figuration libre , le moindre objet va subir une cure de jouvence ;
de la bombe aérosol vide , arme-outil bien connue des strett-artistes ,qu ' elle ornemente et qui y trouve d'une certaine manière, un second souffle , jusqu'à l'élémentale boule à neige , bibelot phare du Citizen Kane de Welles , devenue le réceptacle improbable d'un micro-autel taurobolique portatif , proxume lilliputien que la déesse Cybelle n'aurait sûrement pas renier !

Il y aurait tant à dire sur notre amie Christelle , de nos différences comme de nos points communs , de l'importance qu'elle tient dans le collectif , de toute la richesse d'un savoir faire et d'un savoir penser au plus juste , de cet éclairage inattendue sur nos propres idées en germination , qu'elle à su infiltré , telle une clef magique dans la conversation . . . Mais je m'emballe , il va falloir me mettre un baillon ou m'enlever les piles 😊

En fait

CHRISTELLE C'EST UNE SUPERNOVA QUI A COUVERT LES CENTS CIELS DE SINGULARIS
JUSQU ' À CLOS LE FAY

POUR L'ESSENTIEL À L ' INFINI . . .
OUI . . .
ET AU DELÀ . . .

Michel Cadiere
Le Rabelaisien de la dédicace 😊
Nîmes le 21 AVRIL 2019 "

 #artContemporain #artiste #Picagorillas #christellelink #biographie #peinture #Ardèche #artModern #art #artwork #streetArt #contemporaryArt #Artgallery #artFair #ArtCollector #streetart #popArt #figurationLibre